Abandons de lapins

refuge la bouche qui rit lapins à l'adoption

En ce début d’année 2022, nous avons encore eu beaucoup de demandes d’abandons pour des lapins. C’est un fléau.

Les gens sont extrêmement mal informés : mauvais sexage, mauvaise cohabitation, mauvaise détention, mauvaise alimentation, pas de castration/stérilisation et ensuite ils se font dépasser par les événements et ils appellent La Bouche qui rit…

Il n’y a pas un seul jour depuis des mois où nous ne recevons pas d’appel pour un abandon de lapin. Pas un seul.

De plus, les frais vétérinaires liés à cette espèce sont vraiment très élevés. Mais, en même temps, nous sommes obligés de faire un petit check-up et de les castrer/stériliser au vue de leur détention inadaptée qui leur a causé, dans le 95% des cas, des problèmes de santé.

Fort heureusement, nous avons une super responsable lapins qui trouve de merveilleuses familles d’adoption, ce qui nous permet d’avoir un bon tournus abandon/adoption.

Petit rappel :

  • un lapin doit absolument avoir au moins un congénère => mâle castré + femelle stérilisée = meilleur combo
  • il doit avoir du foin de bonne qualité à volonté, ce qui lui permettra de se limer les dents et leur éviter de gros problèmes de ce côté-là. Le foin permet de garder un système digestif sain (un lapin qui ne mange pas durant 24h meurt!)
  • des légumes verts tous les jours pour son transit
  • des grains sans céréales
  • de l’eau fraîche dans une gamelle (un lapin de 2kgs boit autant qu’un chien de 10kgs)
  • un espace de vie d’au moins 3m2, donc 6m2 pour 2 lapins et sécurisé contre les prédateurs/fuites/dangers du quotidien (câbles électriques par exemple s’il vit à l’intérieur)
  • il doit être castré ou stérilisée. Cela évite des problèmes hormonaux/de santé, favorise une bonne entente entre eux et évite les problèmes comportementaux
  • lorsque l’on doit choisir un partenaire pour son lapin, il faut absolument faire les choses correctement en amenant notre lapin dans un lieu neutre afin de faire une rencontre (ou des rencontres parfois) avec un nouveau congénère. C’est notre lapin qui doit choisir son partenaire et ce choix doit être fait dans les règles de l’art afin de maximiser les chances de réussites et surtout réduire les accidents liés à une mauvaise cohabitation.

Il s’agit là de quelques élémentaires en guise de détention de lapin. Ce qui éviterait sûrement beaucoup d’abandons…

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter ou à visiter notre page Facebook liée uniquement aux lapins : « Refuge La Bouche qui rit : lapins à l’adoption »

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre panier
Il n'y a pas d'articles dans le panier !
Continuer les achats